Fasciite plantaire: causes, symptômes et traitement

La fasciite plantaire est une inflammation de l'aponévrose plantaire du pied, un ligament qui relie le calcanéum aux phalanges proximales et que des étirements et des contrats à chaque étape, par exemple un caoutchouc élastique.

Le fascia plantaire, ou ligament arqué, est une bande fibreuse très large et épaisse, structurée de manière à résister à la forte pression exercée par le corps.

L'inflammation du ligament en forme d'arc est sous la forme d'une douleur localisée dans la zone du talonet est parmi les plus fréquentes inflammations liées à ce domaine.

Les sportifs souffrent davantage de cette inflammation, en particulier ceux qui pratiquent des sports à un niveau amateur.

Tout ce que vous devez savoir sur la fasciite plantaire

Facteurs de risque

  • Sport avec des séquences répétées d'exercices.
  • le pied du pronateur.
  • Les maladies comme les atritis et le diabète.
  • Chaussures inadéquates.
  • Pied plat.
  • Âge avancé.
  • Obésité. Disc Les malaises hormonaux.
  • Comment cela se manifeste-t-il?

Le stress excessif auquel est soumis le fascia plantaire peut causer des microtraumatismes dans le tissu qui le compose. L'apparition continue de microfractures enflamme cette corde fibreuse provoquant une douleur dans la zone du talon.

C'est une maladie chronique qui ne se produit pas du jour au lendemain, mais qui est le résultat de blessures répétées.CausesCes lésions sont dues à des causes différentes,

multifactorielles et variables,

parmi lesquelles on retrouve des facteurs environnementaux, posturaux et génétiques.

Certains facteurs aggravent la douleur, comme l'utilisation de chaussures inadaptées, une mauvaise posture, le manque de flexibilité des muscles associés à l'aponévrose plantaire, l'effort excessif nécessaire dans cette partie du corps et pronation excessive du pied. Physical Activité physique intenseUne activité physique continue et intense est la principale cause de la fasciite plantaire.Les activités telles que courir ou sauter continuellement et pendant longtemps produisent une surcharge du ligament qui, incapable de faire face à cette pression, se déchire. Des changements soudains dans les habitudes sportives, s'ils se produisent sans adaptation préalable, peuvent provoquer des larmes encore plus sévères, accompagnées de douleurs plus intenses.

Les personnes les plus à risque d'encourir cette condition sont les athlètes, les footballeurs, les joueurs de badminton et les joueurs de tennis.

Anatomie du pied

Il existe plusieurs structures anatomiques qui permettent la flexion plantaire et qui peuvent donc provoquer une surcharge du fascia plantaire.

Le tendon d'Achille est un ligament qui va du muscle gastrocnémien (ou muscles jumeaux) et du soléaire au calcanéum.

La contraction du tendon d'Achille entraîne une augmentation de la pression sur le calcanéum

et, par la suite, une augmentation de la pression sur le ligament arqué.

Un autre facteur anatomique à considérer est le support du pied, c'est-à-dire la manière dont le pied repose sur le sol.

Les pieds plats ou la pronation ont tendance à augmenter l'aponévrose plantaire en augmentant le risque de déchirure des tissus en raison de l'augmentation de la pression.D'autres maladies maladies comme le diabète et l'arthrite sont considérés comme des facteurs de risque pour le développement de la fasciite plantaire,

à la fois peut provoquer une inflammation des tendons.En général, la fasciite plantaire survient chez les personnes âgées à la suite de l'une de ces deux maladies.Type de chaussures

Très souvent, nous portons des chaussures inadaptées, ce qui nous donne une surface d'appui insuffisante ou un amorti non équitablement réparti.

L'utilisation répétée de chaussures inadéquates conduit à l'apparition, parmi d'autres blessures possibles, de la fasciite plantaire. Les chaussures à talons sont absolument parmi les moins indiquées.Symptomatologie

Plus grande intensité de la douleur le matin.

Douleur chronique.

La douleur qui se présente sous la forme d'une épaisse ou brûlante. Pain Douleur progressive.

La douleur augmente généralement le matin en raison de la raideur du pied la nuit et diminue à mesure que le tissu se détend et se réchauffe.

Parfois la douleur peut devenir insupportable et avoir aussi des répercussions sur les phalanges

  • empêchant les mouvements des orteils.
  • Souvent, la présence de la fasciite plantaire se produit en même temps que le développement de la colonne vertébrale du calcanéum, bien que ce ne soit pas un symptôme concluant.
  • Lorsque la fasciite plantaire n'est pas traitée correctement ou est négligée pendant trop longtemps, le patient peut subir une altération de la marche et signaler par la suite d'autres symptômes tels que la douleur dans les genoux, les épaules ou le cou.
  • Thérapies de la fasciite plantaire

Physiothérapie. Anti Anti-inflammatoires non stéroïdiens. Foot Chaussures appropriées.

Corticostéroïdes.Plantari. Band Bandages fonctionnels.

Orthèses.

Il est nécessaire d'abandonner le sport pendant toute la durée du traitement,

car cela aggraverait la situation; au contraire, il est juste d'effectuer des étirements musculaires ciblés pour les muscles du soleil ou du gastrocnémien.

  • Certains médecins suggèrent d'utiliser, la nuit ou pendant les périodes de repos, des appuis pour maintenir l'aponévrose plantaire étirée.
  • Parmi les nouveautés récemment introduites, mentionnons la thérapie par ondes de choc et la chirurgie.
  • L'utilisation de ce dernier est destinée aux cas chroniques. Le temps de récupération varie d'un patient à l'autre.
Voir Aussi
Comment vous motiver lorsque vous êtes déprimé Sexualité et Relations
7 Exercices faciles pour les yeux et pour éviter les maux de tête Bonnes Habitudes
4 Auto-examen qui pourrait sauver votre vie Bonnes Habitudes